Tova

Nouveaux produits

Nouveaux produits
Tous les nouveaux produits
PLACEMENT DE GRÈS CÉRAME

PLACEMENT DE GRÈS CÉRAME

PLACEMENT DE GRÈS CÉRAME

 

A. BLOC DE BÉTON SOUS-JACENT

La sélection du matériau qui forme la structure de base est essentielle pour minimiser la déformation entre le sol et la structure en dessous, qui, à son tour, peut provoquer une séparation des dalles ou un soulèvement des dalles.

La base de réglage peut être réalisée avec du ciment (épaisseur d'au moins 20 mm à l'intérieur et 30 mm à l'extérieur) ou de la colle (2-5 mm).

Il est recommandé de préparer un mélange de ciment avec du sable lavé (granulométrie maximale de 3 mm à l'intérieur et 5 mm à l'extérieur), du ciment Portland ou Pozzuolano (200/250 kg/m à l'intérieur ; 250/300 kg/m à l'extérieur) et de l'eau potable (60- 100 l/m). Le béton a tendance à se rétracter en durcissant, son comportement peut être amélioré en ajoutant des composés de latex de caoutchouc pour améliorer la maniabilité et les performances de l'adhésif en abaissant le rapport eau/ciment et en rendant le ciment moins poreux et absorbant.

 

B. JOINTS

La pose des carreaux peut se faire avec un joint joint (ce que nous recommandons dans le cas de produits élégants et polis) ou avec un joint ouvert. Le joint ouvert présente l'avantage, s'il est rempli de mastic élastique, de garantir le tassement de la couche de surface, de limiter la rigidité du sol et par conséquent de réduire les risques de décollement.

Tant pour la pose avec colle que pour la pose au mortier, il est conseillé de procéder par petites surfaces, afin que la colle reste toujours humide et de s'assurer que la base de pose des carreaux soit parfaitement plane.

Dans la pose traditionnelle au mortier, une légère couche de ciment sera saupoudrée avant d'appliquer les carreaux, en les frappant successivement sur la surface jusqu'à ce que le ciment sorte entre les joints. Il est conseillé, avant la pose, d'étaler quelques pièces sur le sol, en les prenant dans différentes caisses, pour vérifier l'effet de l'ensemble.

 

C. MISE EN PLACE SUR PLACE

Le joint de pose est la séparation laissée entre tous les carreaux de céramique adjacents, soit en raison de la nécessité de compenser de petits écarts dimensionnels, soit pour des raisons fonctionnelles ou esthétiques ; Pour cela, l'utilisation d'entretoises et de cales est recommandée pour assurer la cohérence de l'épaisseur desdits joints.

Les articulations contribuent à absorber les déformations produites par le support et à modérer les tensions qui sont générées dans sa partie inférieure lorsqu'elles sont soumises à une charge. Si les dalles sont posées sans joint, en contact les unes avec les autres, les contraintes accumulées peuvent provoquer le soulèvement, le renflement et l'écaillage des dalles.

 

RÈGLES ET RECOMMANDATIONS.

Ne mélangez pas les boîtes de teintes différentes (elles sont marquées). N'utilisez pas d'acides forts pour le nettoyage.

Des variations de teintes ont été conçues dans certains de nos modèles, qui donnent aux pièces un aspect différent, formant toujours un ensemble harmonieux. Une direction particulière de carrelage n'est pas recommandée.

 

L'INSTALLATEUR DOIT VÉRIFIER LE PRODUIT POUR D'ÉVENTUELLES DIFFÉRENCES DE TEINTE, DE COULEUR ET DE TAILLE AVANT SON INSTALLATION. LE FABRICANT N'ACCEPTERA AUCUNE RÉCLAMATION APRÈS L'INSTALLATION DU MATÉRIEL.

 

D. REVÊTEMENT DES JOINTS

Après 24 heures à compter de la mise en place, les joints peuvent être stuqués. Cela peut être fait avec un mélange de ciment (60% ciment, 40% sable lavé). Pour les joints supérieurs à 3 mm, l'utilisation d'un mortier de sable et de ciment est recommandée. Le mastic doit être étalé avec une spatule en caoutchouc ou en plastique et, bien qu'il durcisse, l'excédent doit être enlevé à l'aide d'une éponge humide. De plus, il est conseillé de garder le sol humide, d'éviter la circulation pendant au moins 3 ou 4 jours et d'éviter les efforts physiques communs pendant environ 30 jours. Il est possible de réaliser le stucage avec des mortiers colorés ou des enduits pigmentés, mais il est conseillé, surtout pour les matériaux à surfaces structurées ou polies, d'effectuer un essai préalable. En raison des micro-porosités présentes sur toutes les surfaces polies du grès cérame, les mortiers ou enduits colorés ne peuvent pas être utilisés contrairement aux carreaux (par exemple, sol blanc avec stuc anthracite, noir ou marron). Les principaux fabricants de produits de stucage conseillent, afin d'utiliser des mortiers ou des enduits colorés avec des pigments et des oxydes, de protéger la surface du sol à stuquer avec des cires ou des produits adaptés pour créer, sur toute la surface du sol, un film protecteur capable d'empêcher que le revêtement ne pénètre dans les micro-porosités des carreaux polis ou avec des surfaces structurées.

 

E. NETTOYAGE FINAL

Après la pose et l'enduit, procéder au lavage du sol ou du revêtement à l'aide d'un détergent à base d'acide qui éliminera tous les résidus de mélange présents en surface.

 

 

PRODUITS ANTI-GLACE POUR L'EXTÉRIEUR

1. Il faut s'assurer que le produit est résistant au gel. Les tuiles appartenant au groupe BI sont recommandées, (grès cérame). Dans tous les cas, consultez les caractéristiques techniques de notre catalogue.

2. Avant de placer le produit, le mur ou le sol doit être parfaitement nivelé, soit avec de la pâte de nivellement, soit avec du mortier, en formant les pentes nécessaires (2%) pour éviter la stagnation de l'eau. Sur les terrasses ou les zones non couvertes, une étanchéité et un drainage reliés à un drain sous le sol sont recommandés.

3. Un ciment-colle spécial pour extérieurs doit être utilisé et placer toujours les pièces avec un joint supérieur à 5 mm, réalisé avec le produit spécial extérieur, qui recouvre complètement le joint et empêche l'eau de s'infiltrer à travers celui-ci.

4. Les joints de dilatation doivent être réalisés sur tout le périmètre, tous les 6-9 m2, et les joints de dilatation structuraux doivent être respectés.

5. Une truelle dentée doit toujours être utilisée dans l'application du ciment adhésif et solidifiée par des coups avec un marteau en caoutchouc. Il ne doit y avoir aucun espace sous la surface de la pièce, c'est-à-dire qu'elle doit être complètement solide.

 

PRODUITS RECTIFIÉS

1. Ne mouillez pas les pièces avant de les placer. Les morceaux de produit rectifié sont toujours placés à sec pour éviter d'éventuelles déformations du matériau.

2. Avant de placer le produit rectifié, le mur doit être plâtré, c'est-à-dire d'aplomb, avec du mortier. Le temps de prise minimum d'une telle surface doit être de 2-3 jours.

3. Une fois le mortier complètement sec, le ciment colle doit être appliqué avec une truelle dentée. Les instructions de mélange et de placement indiquées par le fabricant sur l'emballage du produit doivent être strictement suivies.

4. Pour un placement correct, un joint minimum de 2 mm entre les pièces est recommandé.

5. La fixation, la mise en place et le tassement des pièces ne se feront jamais en frappant le matériau.

6. Les murs doivent être complétés.

7. Protéger les chaussées d'un trafic prématuré pendant la phase de durcissement.

8. Une fois toutes les pièces posées et le ciment adhésif sec, procéder au jointoiement avec le mortier de jointoiement et la truelle en caoutchouc. Les instructions de mélange et de placement indiquées par le fabricant sur l'emballage du produit lui-même doivent être strictement suivies.

9. Une fois le matériau jointoyé, il doit être nettoyé avec une éponge humide, avant le durcissement final des matériaux de jointoiement.

 

CONSEILS D'INSTALLATION POUR LES SOLS RECTANGULAIRES